Des faits et analyses réclamés

Le 8 juin dernier, des représentants de la coalition ont assistés à l’assemblée générales de l’agence de la santé et des services sociaux de la Mauricie. Nous y avons déposé une demande officielle d’informations concernant les fluorures subventionnés par le ministère destinés à être ajoutés à l’eau de distribution. Nous souhaitons précisément accéder aux information concernant les tests réalisés pour veiller à la sécurité de ces produits et des impacts sur la santé.
Voici l’intégralité du texte déposé.

Trois-Rivières, le 6 juin 2012.

ASSS DE LA MAURICIE ET DU CENTRE-DU-QUÉBEC

A/S Dr. Gilles W. Grenier

Directeur de la santé publique.

550, rue Bonaventure

Trois-Rivières (QC) G9A 2B5

OBJET: Demande d’accès aux tests prouvant que les fluorures subventionnés par votre ministère sont sécuritaires et sans dangers pour la population trifluvienne.

Monsieur le Directeur,

L’Agence de santé et la Direction de la santé publique doit s’assurer que les fluorures utilisés pour la fluoration artificielle de l’eau potable de Trois-Rivières, sont sécuritaires et sans dangers pour la population.

Sur le site internet de l’ASSS Mauricie / Centre-du-Québec, à la rubrique Santé dentaire, dans le volet Fluoration de l’eau, votre Agence de santé affirme que les fluorures subventionnés par votre ministère sont « sécuritaire » et sans danger, suivis des affirmations suivantes quant aux contrôles de la qualité et je cite textuellement :

Site internet/SANTÉ DENTAIRE/FLUORATION DE L’EAU


Qui assure le contrôle de la qualité des produits utilisés?

Les fluorures utilisés pour la fluoration sont d’origine naturelle et proviennent généralement de l’apatite, un minéral très présent dans la croûte terrestre.

Les produits utilisés pour la fluoration sont soumis à un contrôle extrêmement rigoureux du Laboratoire de santé publique du Québec (LSPQ) et répondent à des normes très sévères de qualité. Des analyses sont effectuées régulièrement par les usines de filtration et le LSPQ afin d’assurer un suivi de la qualité et des niveaux de fluorure dans l’eau.

EN CONSÉQUENCES:

La Coalition Trifluvienne pour une Eau Saine demande d’avoir accès aux documents du ministère de la Santé sur l’évaluation scientifique et légale de la sûreté, basée sur les deux types de recherches suivants:

1. Études animales (études toxicologiques)

2. Études humaines (essais cliniques, études épidémiologiques)


La Coalition Trifluvienne pour une Eau Saine demande d’avoir aussi accès aux documents relatifs aux tests suivants du ministère qui allègue que les produits utilisés pour fluorer l’eau potable sont « sécuritaires et sans dangers ».


Nous souhaitons, dans le cadre de la Loi d’accès à l’information, avoir accès aux documents relatifs aux tests suivants :


Résultats des test suivants:

  • Exposition à court et terme et exposition subchronique

  • Exposition chronique (à long terme)

  • Cytotoxicité

  • Effets sur la reproduction et effets tératogènes (malformations congénitales)

  • Cancérogénécité

  • Études d’initiation et de promotion

  • Anticancérogénécité

  • Cogénotoxicité

  • Antigénotoxicité

En l’absence de ces études de sûreté, toute prétention à l’effet que ces produits sont « sûrs » n’est pas basée sur les protocoles scientifiques bien établis et reconnus.

En l’absence de ces études de sûreté, toute prétention à l’effet que ces produits sont « sûrs » n’est pas basée sur les définitions et exigences figurant dans les lois et règlements.

En l’absence de toute réglementation gouvernementale ou homologation de ces produits, toute prétention à l’effet que ces produits sont « sûrs » n’est pas basée sur les exigences réglementaires existantes pour protéger le public.

La Coalition Trifluvienne pour une Eau Saine souhaite aussi avoir accès aux documents relatifs au contrôle de qualité des produits utilisés pour la fluoration artificielle de l’eau potable à Trois-Rivières et aux documents et résultats de tests suivants:

1. Le ou les document (s) énumérant (s) les mesures de contrôles effectués par le LSPQ sur les produits utilisés pour la fluoration artificielle de l’eau. Les dates de ces contrôles, la nature de ces contrôles, par qui et les résultats obtenus.

2. Le ou les documents regroupant les dates précises des analyses et leurs résultats faits par le LSPQ à l’Usine de filtration de Trois-Rivières de 2000 à 2008 date où la Ville a cessé la fluoration pour des travaux.

Nous espérons obtenir une réponse positive d’ici les trente (30) prochains jours à l’effet que vous rendrez ces documents publics et disponibles à la population trifluvienne et des conseillers municipaux de Trois-Rivières.

Comme médecin, vous êtes en mesure de comprendre le sérieux des tests qui s’imposent quant aux fluorures que les citoyens devront ingurgiter plusieurs fois par jour, dans leur breuvage et par l’alimentation. Rien ne sert d’avoir de belles dents si le produit qu’on utilise est néfaste à d’autres niveaux de la santé. Seul des tests scientifiques peuvent nous en rassurer. Vous devez donc fournir ces preuves scientifiques à la population.

Avec nos meilleures salutations,


Philippe Giroul et Jean-François Gaudette, porte-parole de

Coalition Trifluvienne pour une Eau Très Saine

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s