10 bonnes raisons

10 bonnes raisons pour ne pas refluorer l’eau à Trois-Rivières.

  • Le fluorure injecté dans l’eau potable est un puissant déchet industriel très toxique et très corrosif bio-cumulatif qui peut affecter la santé de plusieurs citoyens à risque et nuire aux animaux et aux végétaux. Il n’a aucune homologation officielle de Santé Canada ;
  • Le fluor pourrait être d’une certaine efficacité pour une possible réduction de la carie dentaire seulement s’il est en contact avec la surface des dents, donc, inutile de l’avaler ;
  • À ce jour, au moins 23 études rapportant un lien entre l’exposition élevée au fluorure et la réduction du quotient intellectuel (QI) chez les enfants ont été publiées ;
  • L’injection du fluor à l’eau potable constitue un acte de médication forcée qui implique de forcer les gens à ingérer une substance toxique sans leur consentement éclairé.  C’est un précédent inquiétant qui nie les droits humains fondamentaux et la liberté de choisir ou de refuser d’être médicamenté.  C’est un manquement grave envers la dignité humaine et la démocratie, car cette dernière est censée protéger tous les êtres humains contre toute mesure totalitaire qui viole son intégrité physique ou le droit de prendre soin de son corps, en accord avec sa volonté ;
  • Les produits chimiques de fluoration sont illégaux s’ils sont injectés dans l’eau potable. La promotion d’un produit illégal est également un acte illégal. De plus, la promotion d’un produit chimique non prouvé sécuritaire est un acte irresponsable et moralement répréhensible ;
  • L’accumulation de fluorure rend les os plus durs mais aussi plus cassants. L’accumulation de fluorure dans les os augmente avec la durée de l’exposition et favorise ainsi la fluorose dentaire ;
  • Les pauvres sont plus sujets à subir la fluorose dentaire modérée que les autres, parce qu’ils boivent plus d’eau et parce leurs parents sont moins enclins à surveiller le brossage des dents et à s’assurer que les enfants recrachent le dentifrice et se rincent bien la bouche sans en avaler ;
  • La ville et la DSP n’ont prévu aucun programme d’éducation des parents défavorisés pour améliorer l’hygiène bucco-dentaire des enfants ;
  • Un nombre considérable d’études prouvent hors de tout doute toute la nocivité de la fluoration forcée de toute une population ;
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s